mardi 16 décembre 2014

Les ânes honis moussent (parait-il)

Bonjour

Je suis aujourd'hui tombé sur un article, dans le très souvent mauvais mais tellement rafraîchissant Rue 89 qui disait parler des anonymous. Pour les gens qui viendraient de sortir de leur grotte pour atterrir directement sur ce site, les anonymous est un groupe de résistants autoproclamés (ou de terroriste selon le point de vue) qui, par le biais d'internet font connaitre leur opinions en pétant çà et là un ou deux sites web ou en permettant la communication entre populations opprimées selon le sens Judéo Chréti(e)n du terme. Leur plus grande gloire est d'avoir aidé les résistants libyens, tunisiens et égyptiens à renverser les dictatures qui les oppressaient, toujours selon le sens cité plus haut au cours de ce qui a été nommé "Le printemps arabe" me semble-t-il. Leur plus grande honte est d'avoir permis le remplacement de ces régimes par des fanatiques religieux de la pire espèce, mais de cela, ils ne se vantent pas. Si vous souhaitez un panégyrique, allez voir sur wikipédia l'article qui leur est consacré.

Rue 89 donc, nous explique avoir pu discuter sur le oueb avec 3 membres de cette presque prestigieuse organisation. Rue 89, qui rappelons le aux personnes sorties de leur grotte il y a peu, les même que tout à l'heure donc, Rue 89 qui n'est même pas foutu de se protéger contre un pauvre sois-disant hacker serait entré en contact avec des gens qui, c'est écrit dessus, recherchent surtout l’anonymat et au vu de leurs exploits, on les comprends. Comme ça ? Y'a rien qui vous choque ? Moi si !

Les trois hurluberlus, qui doivent alimenter tout leur potes avec l'article paru à leur sujet doivent se pavaner fièrement comme les coquelets qu'ils sont tous fiers d'avoir mystifié de si grands journaleux ou plutôt une si grande journaleuse puisque l'article est signé Camille Polloni dont on ne connait que peu mais qui ferait bien de s'entourer d'un ou deux hackers (les vrais, pas les nazes qui copient les CD de Natacha St Pierre ou font tomber un site oueb de temps à autre) si elle souhaite devenir crédible sur ce type de sujet.

Dans cet article, elle nous explique donc avoir pu chatter (prononcez "tchaté") avec trois Hackers des plus aguerris surnommés pour l'occasion Riri, Fifi et Loulou (Neveux de l'Onc'Picsou et castors juniors à leurs heures). Et là les joyeux drilles lui expliquent que leur activité d'hacktivistes hackers c'est de faire tomber des sites oueb qui ne leur plaisent pas en faisant de "attaques DDoS"

Pffffffffff .... silence sur la lande un buisson passe la tension est à son maximum ... Mais que se passe-t-il ? J'entends pouffer autour de moi ?

Et oui, une attaque DDoS ça fait rire tout le monde. On s'étonne même que ça fonctionne encore. Pour toi, lecteur égaré, je vais expliquer ce qu'est une attaque DDoS, c'est de demander à un serveur oueb, de fournir des pages à une telle vitesse qu'il n'est plus capable de le faire pour personne et donc s'écroule épuisé. Dit comme ça, ça parait un tour de magie, maintenant lecteur égaré, clique ici. Hé oui, c'est à la portée du premier imbécile venu, en fait, si ça se trouve, Camille Polloni elle-même pourrait y arriver. Et fort heureusement parce-que les Castors Juniors ne semblent pas, à la lecture de l'article, être des flèches, loin de là.

Alors bon, oui, ça m'énerve de voir qu'on monte en épingle des petits cons. Ça m'agace qu'on glorifie les anonymous. Ça me chaffouine qu'une journaliste ne vérifie pas un peu plus ses sources avant d'écrire d'immondes conneries. Ça me picote la souris quand je vois tant de contre vérités étalées sur ce que serait le hacking (pour les cons: le hacking c'est la protection des systèmes d'information, pas le contraire). Ça me révolte de voir le crédit qui a été apporté à cet article. Mais surtout ça me défoule d'en dire du mal, même si au final personne n'en a rien à cirer de la compétence de Madame Polloni, de ce qu'est ou n'est pas un hacker et de savoir si Riri Fifi et Loulou sont des anonymous ou juste de jeunes cons ce qui n'est, au final, pas si éloigné.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés. Pas tous les jours. Alors soyez patient ...